Matthieu Boré

Jazz

Matthieu BoréJazz



Un rien timide, un rien bad boy, un brin Madmen, Matthieu Boré communique avec fraicheur une énergie qui invite à la fête, aux soirées endiablées qui caractérisent le  carnaval mythique de la Nouvelle Orléans à l’occasion du Mardi Gras

Avec  The Gumbo Kings (l'album est sorti en 2019), il reprend  « Mardi Gras songs » et gospels mais joue également des compositions originales qui puisent leur inspiration chez les maîtres du genre tels que le Professor Longhair, Dr John, Allen Toussaint ou The Meters.Pour les amateurs de la série culte  «Treme» . Pour les amoureux du  «Vieux Carré» , voyage assuré au coeur de  «The Big Easy» !

Élégant  pianiste et chanteur, il a débuté par le rock puis le trip-hop avant de se redécouvrir crooner de jazz, habité mais aussi habillé par l’esprit dandy des fifties. Une époque baignée par un je-ne-sais-quoi créatif, léger et insouciant, dans laquelle Boré joue avec une extrême sincérité un jazz zazou, un swing au raffinement rare. 

Son premier album était un hommage à  Fats Domino (2001), Doo-wop en 2003 revisitait des standards de groupes vocaux américains des années cinquante. En 2007, il enregistre le plus intimiste Sometimes On My Own inspiré des univers d’Hoagy Carmichael, Gershwin, Jerome Kern et Irvin Berlin. En 2009 il signe sur le label Bonsaï Music le pétillant  « friZZante ! » , enregistré en Italie. Roots en 2012, quant à lui sera une ode au funk de la Nouvelle Orléans et Naked Songs en 2015, produit par Leo Sidran recevra de nombreux éloges pour sa mise à nu élégante de titres de Johnny Cash, Randy Newman ou encore Cole Porter.

Matthieu Boré vient de sortir un nouvel album de compositions originales Rumble in Montreuil, qui mêlent ska jamaïcain, rhythm and blues et premier rock'n'roll.

Matthieu Boré en Vidéo





Partager