Martha High

Soul / Funk

Martha HighSoul / Funk

Une des Funky Divas originales de James Brown !

Une chanteuse dont la carrière fut tellement chargée en rencontres de haut vol qu'elle peut vous commencer une phrase en vous parlant de Bo Diddley et la finir avec George Clinton et James Brown en passant par Marvin Gaye.

Quand la chanteuse Martha High intégra l'orchestre de James Brown au milieu des années 60, elle n'imaginait sûrement pas que cette aventure durerait plus de 35 ans. Aux côtés du «Parrain de la Soul » , la jeune femme découvrira la scène, les studios d'enregistrement, les tournées aux quatre coins de la planète et l'exigence d'un art populaire afro-américain, la Soul-Music !

Cet apprentissage en compagnie d'un artiste intransigeant, perfectionniste et profondément doué guidera les premiers pas de la demoiselle vers l'excellence. En sa qualité de choriste, Martha High eut l'opportunité d'observer avec minutie les prestations de son mentor, de participer à des événements historiques, d'accompagner les soubresauts de la lutte du peuple noir.

Le 5 avril 1968, 24h après l'assassinat de Martin Luther King, elle était à Boston sur scène avec «Mr Dynamite» qui tentait, tant bien que mal, d'apaiser les tensions raciales en appelant à la dignité de ses contemporains.

Le 24 septembre 1974, elle était également présente lors du festival «Rumble in the Jungle » , dont James Brown était la tête d'affiche, organisé à Kinshasa en prélude au combat de boxe qui opposait Mohamed Ali et George Foreman. Pendant 3 décennies, Martha High a donc été témoin des grandes heures de «L'épopée des Musiques Noires» . (Joe Farmer, RFI)

En France a programmer les 8 9 10 11 12 Novembre 2017


Voir Martha High



Ecouter Martha High